Facebook a annoncé une nouvelle initiative axée sur l’utilisation de ses données et de sa technologie pour aider les organisations à but non lucratif et les universités de santé publique à mieux cartographier les maladies infectieuses dans le monde. L’initiative comprend trois nouvelles catégories de cartes: les cartes de densité de population, les estimations démographiques, les cartes de trafic et les cartes de couverture du réseau.

Ces cartes aideront les partenaires de la santé à comprendre où les gens vivent, à comprendre comment ils se déplacent, s’ils disposent d’une connexion Internet pour communiquer avec eux, et à comprendre tous les facteurs qui peuvent aider à déterminer comment réagir aux flambées.

Facebook estime que les organisations seront mieux équipées pour faire face aux épidémies. Les cartes fournissent des informations importantes, telles que le nombre d’enfants de moins de cinq ans, le nombre de femmes en âge de procréer et le nombre de jeunes et de personnes âgées.

Facebook a expliqué que les organisations de santé s’appuient sur des informations obsolètes telles que des données de recensement non mises à jour et que les informations provenant de communautés éloignées peuvent être rares.

Ces cartes n’ont pas été conçues à l’aide de données Facebook, mais à l’aide des capacités d’intelligence artificielle de la société, ainsi que d’images satellite et d’informations de recensement.

Source : Facebook

Related Articles
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.