Intel Corp a dévoilé mardi dernier son dernier processeur, le premier à utiliser une intelligence artificielle (AI), conçu pour les grands centres de calcul; lors de la journée d’ouverture de l’E3, l’exposition annuelle des jeux vidéo, qui présente les derniers logiciels et matériels de jeu à Los Angeles, Californie aux États-Unis.

La puce, développée sur son site de développement à Haïfa, en Israël, porte le nom de Nervana NNP-I ou Springhill et repose sur un processeur Ice Lake 10 nanomètres qui lui permettra de faire face à des charges de travail élevées en consommant un minimum d’énergie, a déclaré Intel.

“Afin de parvenir à une situation future d’IA partout dans le monde, nous devons traiter d’énormes quantités de données générées et nous assurer que les organisations disposent de ce dont elles ont besoin pour utiliser efficacement les données et les traiter là où elles sont collectées” a déclaré Naveen Rao, directeur général du groupe de produits d’intelligence artificielle d’Intel.

La nouvelle puce matérielle aidera les processeurs Intel Xeon dans les grandes entreprises à mesure que le besoin de calculs complexes dans le domaine de l’IA augmente.

Selon le rapport de Reuters, Nervana NNP-I ou Springhill est déjà utilisé par Facebook. Pour rappel, Reuters avait rapporté plus tôt cette année qu’Intel et Facebook travaillaient ensemble pour mettre en place une nouvelle puce d’intelligence artificielle dont la sortie était prévue pour la seconde moitié de cette année.

Reuters avait rapporté que la puce permettrait, à partir d’algorithmes, d’identifier des personnes sur des photos via un système d’inférence ou de déduction.

Source : Reuters

Related Articles
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *