À partir de la mi-septembre, Youtube interdira aux détenteurs de droits d’auteur de réclamer manuellement des revenus générés par des vidéos YouTube comprenant de très courts clips musicaux par exemple, cinq secondes d’une chanson ou de la musique «non intentionnelle» comme la musique des voitures qui passent.

«Une tendance préoccupante que nous avons constatée est la revendication manuelle agressive de clips musicaux très courts utilisés dans des vidéos monétisées», a déclaré YouTube dans un blog annonçant le changement jeudi. «Ces revendications peuvent sembler particulièrement injustes, car elles transfèrent tous les revenus du créateur au demandeur, quelle que soit la quantité de musique réclamée.»

Une fois que YouTube commencera à appliquer la nouvelle politique le mois prochain, tous les détenteurs de droits d’auteur qui enfreignent de manière répétée les règles verront leurs privilèges de réclamation manuelle suspendus, selon YouTube.

Cependant, les détenteurs des droits d’auteur auront toujours la possibilité de bloquer ou de désactiver la monétisation de toutes les vidéos via l’outil de réclamation manuelle, même celles comportant de très brefs extraits de chansons. YouTube a reconnu que le changement de politique pourrait entraîner une augmentation à court terme du nombre de vidéos bloquées. Mais, a déclaré YouTube, “nous estimons qu’il s’agit d’un pas important dans la recherche du bon équilibre à long terme”.

Le mois dernier, YouTube a commencé à exiger des titulaires de droits d’auteur qu’ils fournissent des horodatages pour toutes les revendications manuelles, afin que les créateurs sachent exactement quelle partie de leur vidéo est revendiquée. Il a également introduit de nouveaux outils d’édition dans Creator Studio permettant d’utiliser ces horodatages pour supprimer tout contenu faisant l’objet d’une revendication de droit d’auteur, ce qui libérera automatiquement la revendication et restaurera la monétisation.

“Comme toujours, le meilleur moyen d’éviter ces problèmes est de ne pas utiliser de contenu sans licence dans vos vidéos, même lorsque de la musique involontaire est diffusée en arrière-plan”, a déclaré YouTube dans le blog. Le site a exhorté les créateurs à utiliser de la musique provenant de “sources fiables”, telles que la bibliothèque audio YouTube.

YouTube a également souligné que si les créateurs estimaient que l’utilisation de contenus protégés par le droit d’auteur dans leur vidéo était considérée comme une utilisation équitable, ils pouvaient utiliser le processus d’appel du service pour contester toute revendication.

Source : Youtube

Related Articles
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *