L’Agence des sanctions pénales et la société Vainu ont signé un accord de coopération selon lequel Vainu achètera du travail pénitentiaire pour la formation à l’intelligence artificielle (IA). Ainsi, les détenus en Finlande s’emploient à former des algorithmes d’intelligence artificielle dans le cadre de leur travail en prison.

Les détenus participant aux activités de travail répondent à des questions simples telles que: « Cet article parle-t-il d’une acquisition d’entreprise? ». La même question est répétée plusieurs fois pour différentes personnes, ce qui produit un matériel de haute qualité pour la formation de l’intelligence artificielle de Vainu. En conséquence, la base de données d’entreprise de Vainu va se développer et ses clients travaillant dans le domaine des ventes commerciales pourront mieux sélectionner leurs cibles.

L’agence des sanctions pénales a constamment développé le travail pénitentiaire, en mettant l’accent sur son aspect rééducatif et sur la formation des détenus aux compétences nécessaires dans la vie active future.

Le travail est censé profiter à Vainu, tout en offrant aux détenus de nouvelles compétences professionnelles qui pourraient les aider à réintégrer la société avec succès après avoir purgé leur peine.

Source : Criminal Sanctions Agency

Related Articles
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.