La direction de la plateforme de vidéo conférence très populaire Zoom a annoncé ce mardi avoir choisi Oracle comme fournisseur de son infrastructure de Cloud computing. Il s’agit d’une victoire majeure pour l’infrastructure de Cloud computing d’Oracle, surtout au regard de la très forte popularité que rencontre actuellement la plateforme de vidéoconférence, confinement oblige. La crise sanitaire que nous vivons actuellement a en effet renforcé l’importance des plateformes de vidéoconférence pour la continuité de la vie économique et sociale.

 

Après avoir étudié l’ensemble des offres actuellement disponibles sur le marché, la plateforme a finalement opté pour l’infrastructure cloud d’Oracle. Celle-ci a indiqué avoir commencé à travailler avec Oracle depuis environ six semaines.

  • Plus de sept pétaoctets par jour

Si Oracle n’a pas communiqué les détails, notamment financiers, de cette opération, celle-ci a saisi l’opportunité de vendre sa technologie cloud de nouvelle génération. Oracle a déclaré que Zoom transfère actuellement plus de sept pétaoctets par jour via les serveurs Oracle Cloud Infrastructure, ce qui équivaut approximativement à 93 ans de vidéo HD.

 

« Les communications vidéos sont devenues un élément essentiel de notre vie professionnelle et personnelle, et Zoom a été le chef de file de l’innovation dans ce secteur », a déclaré Safra Catz, PDG d’Oracle. « Nous sommes fiers de travailler avec Zoom, à la fois en tant que fournisseur d’infrastructure cloud et en tant que client.

 

 Zoom est en pleine restructuration de ses normes de sécurité et de confidentialité, qui ont été mises à mal au cours des dernières semaines. Après la divulgation de nombreuses failles de sécurité, la plateforme a annoncé le 1er »avril arrêter le développement de toutes les nouvelles fonctionnalités de l’application pour se concentrer entièrement sur la sécurité.

 

Source : Ici

Related Articles
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.